Mon expérience du service civique #1


Depuis enfant j'ai toujours été comme une fille pessimiste, je me suis toujours sentie inutile. Je suis quelqu'un qui vois toujours le verre à moitié vide plutôt que plein. Éternelle rêveuse et nostalgique à l'école je n'ai jamais été très douée et je me suis très vite aperçue que mes rêves ne seraient jamais réalisables.



Et oui depuis enfants j'ai toujours voulu être danseuse classique. "Tu parles, tu es bien trop bête pour faire ça" m'a-t-on dit bien trop souvent. "Quoi? danseuse mais tu es beaucoup trop grosse "Oui bon et bien, ce ne sont pas des paroles que l'on peut dire à une enfant de 10 ans. Bref enchaînant les galères et les rêves brisés après le collège, je me suis lancée dans le commerce.
Oui et bien j'aime bien papoter avec les gens leur trouver ce qu'il leur faut, oui mais... "Tout ça ne me rend pas utile si?" "Oui bah au moins tu te plais là-dedans alors continue l'utilité tu verras ça plus tard".

Mais bon je suis quelqu’un de têtue et j'ai toujours eu l'impression qu'il fallait que je sois utile, sinon à quoi bon être là? Bref chacun sa façon de penser mais cette idée est toujours restée dans un coin de ma tête.
Après un échec toujours à l'école, j'ai eu besoin d'air et l'envie de tout arrêter m'a traversée l'esprit. Et là je suis tombée sur un documentaire sur le service civique. "Mais c'est sa maman, c'est ça qu'il me faut"!



Le Service civique est un engagement volontaire au service de l'intérêt général. Il peut durer entre 6 à 12 mois. Dans des domaines variés ( L'éducation, le sport, l'Environnement la culture et d'autres). Il peut se faire en France mais ailleurs aussi (la réunion, la Martinique et d'autres). C'est un service rémunéré, et vous bénéficier d'avantages sur votre lieux de travail.

De file en aiguille je me suis inscrite puis 1 entretient puis deux quelques désillusions et enfin le coup de fil qui fait plaisir " Vous commencez dans 1 semaine"! Me voilà partit! J'ai intégré cette fabuleuse communauté, cette grande famille de volontaire. Et là j'ai découvert que ce monde était bien vaste, j'ai rencontré des personnes de toutes les nationalités et de différentes associations plus ou moins connues. Durant les formations j'ai pu rencontrer des volontaires qui travaillent aux côtés de réfugiés de guerres, d’illettrés, d'enfants en difficultés, de scouts et même dans l'environnement. 




Ce que vous entendez le plus quand vous faites cette expérience c'est:

Les mauvaises: "Quoi tu ne gagnes que ça? " " Ouais enfin tu perds un an encore" " Ah le service civique c'est comme l'armée?" " C'est des TIG en fait?" " Ça ne te fait pas chier de rendre un service à l'état?" "Quoi mais tu ne gagnes que ça c'est de l'esclavagisme!"

Les bonnes :  "Ah bah ça te change!" "Tu vas pleurer quand tu vas arrêter" "Ah oui bah dis donc c'est courageux de ta part" "Tu as tellement mûrie depuis" " Tu prends vachement plus d’initiatives depuis ça"

Et puis tu as toutes ces personnes qui te disent "Merci" parce que oui avec le service civique tu aides beaucoup de monde et ça je pense que ça vaut tous les euros du monde.




Et si cette mission avait changé mes a priori? Et si ça avait bousculé toutes mes idées? Et si j'avais changé du tout au tout et si jamais je n'avais plus envie de faire ce que je fais? Et si je n'étais pas prête à fermer cette parenthèse?
En fait je suis tellement heureuse de mettre engager!
Service civique: 
A lire: 

La suite au prochain épisode...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire